Navigation Menu+

L’imprimante 3D pour soigner des maladies rares

L’imprimante 3D pour soigner des maladies rares

Beaucoup aiment s’entendre dire qu’ils n’espèrent rien et qu’ils ne tiennent à rien dans ce monde. On peut les comprendre, c’est vrai. Mais lorsque nous voyons tous les progrès scientifiques mais également technologiques qui se font pour favoriser la médecine, on peut dire que les gens tiennent à la vie, à la santé. Une de ces avancées impressionante est l’imprimante 3D.

De quoi est-ce qu’il s’agit? L’imprimante 3D imprime vraiment des os ou des cellules qui ont été endommagées ou abîmées. Nous avons par exemple le récit d’un enfant d’une douzaine d’années qui s’est fait une blessure au cou, il se retrouvait avec une vertèbre cassee. On a testé sur lui l’imprimante 3D, qui lui a donc imprimée une vertèbre arificielle.

Que peut-on faire avec l’imprimante 3D

Avec l’imprimante 3D, on peut « imprimer » toutes sortes de choses comme des armes à feu, des jouets, ou de quelconques bouts de plastiques. Mais nous allons plutôt nous intéresser a la capacité de l’imprimante 3D pour imprimer des tissus humains, des os et des cellules.

Grâce a cette merveille de la technologie, il sera bientôt possible de soigner des maladies très rares. Comment cela sera possible? Étant donné que l’imprimante 3D peut tout simplement imprimer des cellules abîmées ou malades, elle sera également à même de reproduire des nouvelles cellules artificielles pour le rétablissement du patient.

L’imprimante 3D et la chirurgie actuelle

En réalité, l’imprimante 3D est bien sûr plus rapide. Le petit enfant cité en introduction a bien réagi par rapport à l’intervention que les médecins ont fait sur lui. Ce qui nous offre donc un certain espoir comme quoi elle est fiable, rapide, et sans effets secondaires. La chirurgie d’aujourd’hui prend quant à elle plus de temps, et implique plus d’heures de travail, elle sera très bientot remplacee par l’imprimante 3D.